La Révolution des labos

Les Laboratoires d’Aubervilliers, lieu de création et de recherche artistique, ont investi une ancienne usine de métallurgie située aux portes de Paris. Leur jardin, ‘La Semeuse’, est né à la suite d’une recherche de l’artiste et architecte Marjetica Potrc initiée en 2010, faisant un parallèle entre biodiversité végétale et diversité culturelle de la ville d’Aubervilliers. Trois ans plus tard, le projet revêt un caractère artistique autant que social. Des débats sont organisés autour de la place du vivant dans nos sociétés contemporaines ainsi que les conditions et modalités d’un ‘vivre ensemble’ dans un espace commun. D’autre part, des ateliers et des journées publiques de jardinage permettent aux habitants des alentours d’apporter leur contribution à la réalisation du projet dans le cadre du ‘Labo des Labos’ qui se propose d’agir en tant que plate-forme d’échanges pour un jardinage solidaire.

Les graines produites et échangées sont indigènes et illégales à la commercialisation tandis que les récoltes mises en commun font un pied de nez au circuit commercial traditionnel. Après une période d’industrialisation de plusieurs décennies, la plaine maraîchère d’Aubervilliers qui fut le jardin potager de Paris voit la nature reprendre ses droits.

Inauguré en avril 2012, le jardin était constitué d’une parcelle de terrain et de grands sacs mobiles. Avec le temps, les ‘big bags’ de chantier se sont éventrés offrant l’opportunité de réaménager l’esplanade en un lieu plus convivial et de proposer un projet plus évolutif et participatif. Ce reportage photographique s’attache à documenter la transformation de cet espace et sa réappropriation grâce au chantier participatif et solidaire effectué en avril 2013.

Mes remerciements vont à Margaux Vigne et tous les participants du chantier de la Semeuse pour leur  accueil chaleureux et grâce à qui j’ai pu réaliser ce reportage et planter des petits pois…

http://www.leslaboratoires.org/projet/la-semeuse/la-semeuse
http://semeuse.wordpress.com/